OUVERTURE DE SORBBRIDGE

Viens écrire un petit mot sur le sujet Bazzart pour faire connaître ton amour pour SB -ou pas


N'hésite surtout pas à commenter cette première version over here. Un commentaire = un pet de lama puant.


vote pour ton lama squad préféré






 

RECRUTEMENT STAFF ICI ET ICI ET LA


 :: BACCAULAUREAT :: Baccalauréat vs. the A-Levels :: Passed Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CAMILLE DE MADAURE › Je te salue vieil Océan.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 18
Date d'arrivée : 11/03/2017
© : bright eyes (l)
Âge : 20
Habitation : rive droite
Études : littératures
Sam 11 Mar - 19:52
Camille Louis de Madaure

feat. adrien sahores




ID CARD
  • 01/11/1996
  • Paris
  • 21 ans
  • sans cœur
  • études littéraires
  • insolent dilettante
  • non boursier
  • la sorbonne
  • PARTICIPE
MORE
1. Camille vit dans une petite bulle. Une toute petite bulle qui pourrait éclater s'il sortait des quartiers riches, s'il discutait avec une personne qui ne fasse pas déjà partie de son cercle de connaissances, ou s'il ouvrait les yeux. Mais sa bulle est à l'image de son monde privilégié : elle d'or. Elle résistera à toute la misère du monde, à toutes les attaques. Et il ne fait que la renforcer avec son rythme de vie. Il faut avouer, après tout, qu'il ne fréquente presque personne.
Il les voit, ces gens avec des vies difficiles, ces gens qui rentrent du travail, ces gens qui s'épuisent au travail (et à son service, parfois--souvent). C'est juste qu'il ne vit que pour sa famille.
C'est un enfant unique, un enfant aimé, chouchouté, un enfant couvé par ses parents. Il ne vit que dans l'ombre de ses parents, dans le monde privilégié et doux qu'ils ont construit avec amour pour leur petit monstre. Et personne ne peut pénétrer cette bulle, ce nid d'amour. Même le reste de la famille de Madaure se voit exclue. Ils ne sont pas aussi riches, de toutes façons. Ils ne sont surtout pas assez bien. Seule Grand-Maman fait exception. La Grand-Maman que tout le monde adore. Que toute la lignée vénère. Que tout le monde cajole en espérant que dans un instant de faiblesse, de bonté, elle finisse par les inscrire sur son testament.
Mais Grand-Maman, c'est la meilleure amie de Camille, et personne d'autre. C'est la seule bestie qu'il connaisse. La partenaire de ses rébellions, de ses décisions désastreuses. C'est celle qui l'aide à faire de sa vie un drame comme il les aime.
Il a d'abord grandi dans ses jupes. Lorsque Papa et Maman ne savaient plus ce qu'ils devaient faire, mais se refusaient toujours à employer une vulgaire nourrice. Puis, enfant vaguement dompté, Camille a du se plier à vivre uniquement avec ses parents, et à ne voir sa Grand-Maman que les week-ends. C'était alors la Grand-Maman qui offrait des livres et des chocolats, qui prenait des nouvelles de son cercle social de la manière dont elle s'occupait de celui de Papa. Puis, Camille est devenu adolescent, c'est-à-dire presque adulte. C'était le temps du tout-pouvoir. Le temps où il a décidé que, finalement, ses parents n'étaient peut-être pas si parfaits (après tout, Grand-Maman a beaucoup de choses à reprochés à Maman). Alors, Grand-Maman est devenue sa meilleure amie, sa complice en tout. Aujourd'hui, elle a pratiquement tous pouvoirs sur lui, comme sur tout le monde. Mais, au moins, ils s'aiment et se comprennent. (Et s'il est franc, c'est sûrement en se rapprochant de sa Grand-Maman qu'il pourra enfin devenir le Lord Byron 2.0 qu'il se rêve d'être un jour).

2. Camille est vierge. Aussi dévergondé qu'il aime s'imaginer, Camille est vierge. En réalité, il a peu vécu. Il n'a pas connu grand chose de la vie. Il n'a pas eu d'adolescence folle. Même ses beuveries se passent dans l'un des salons de sa Grand-Maman.
Camille est vierge. Vierge de beaucoup de choses. Et il compte bien se salir. Se dévergonder. Camille est désormais prêt à tout tenter. Camille a envie de tout salir, tout briser, et éclabousser tout le monde sur son chemin.
Camille est vierge, mais plus pour longtemps.

3. Petit, Camille s'imaginait avoir été apporté à ses parents dans un merveilleux petit nid fait de riches parures et d'étoffes de soie, délicatement liées par une broche ancienne en argent. Avec le recul, cette idée fantasque était sûrement le signe avant coureur qu'il nourrissait une obsession pour la mode et le luxe.
C'est comme cela qu'il essaye de se rassurer, lorsqu'il pense à son avenir, à ses envies de faire carrière dans le journalisme de mode. Lui qui estime vulgaire le fait d'exercer le moindre métier. Lui qui n'arrive pas à s'imaginer vivre une vie rangée, calibrée. Lui, Camille, finira journaliste mode. C'est presque un fait, désormais.


Camille n'est pas gentil. Camille a les traits délicats, un corps fragile, une voix calme. Mais Camille n'est pas gentil. Il sait charmer, il sait sourire. Il sait faire fondre les filles, il sait envoûter les garçons. Mais il les mange tout cru, sans état d'âme, les assaisonnant de son rire délicat et cristallin (vraiment peu masculin). Camille n'aime personne. Pas même lui-même. Il vous refusera toute preuve d'amour, d'amitié, de gentillesse. Par principe.

Il n'est pas étonnant, alors, de se rendre compte qu'il n'est pas réellement sociable. S'il ne s'aime pas lui-même, comment pourrait-il aimer ou supporter qui que ce soit ? Du moins, c'est ce qu'il dit. C'est ce qu'il raconte à son psy, aussi. Et même ce qu'il écrit dans son journal intime. Parce qu'en vrai, Camille est beaucoup trop sensible, beaucoup trop passionné. Il s'accroche rarement aux gens, c'est vrai. Il ne se fatigue même pas à écouter les gens se présenter à lui. Il ne fait pas d'effort pour retenir le moindre prénom. Encore moins un anniversaire. Il est suspicieux. Il doute de tout le monde, n'accorde aucune confiance et questionne tout. Mais une fois qu'il est charmé, une fois qu'il a décidé d'être votre ami, c'est pour la vie. Tout, ou rien. Et pas d'entre-deux. Il en va de même pour ses occupations : apprenant à lire, comme tout enfant, il a décidé qu'il ne s'arrêterait plus. Le voilà étudiant en lettres. Lorsqu'il a entendu le tailleur de son père prononcer quelques mots d'italien, il a décidé d'en apprendre la langue. Il en connait désormais la littérature classique et y passe ses étés et autres week-ends prolongés.  

Ce caractère passionnel, un peu obsessionnel, est sûrement ce qui fait son charme. C'est aussi ce qui l'adoucit un peu, le rendant fougueux. Prêt à agir sur des coups de tête, à prendre de grandes décisions dramatiques. À devenir semblable aux héros dramatiques qui vivent dans son imaginaire littéraire, dans les livres qui envahissent sa chambre et ses études.

C'est sûrement ce qui l'aide aussi dans ses études, d'ailleurs. Mais, à dire vrai, Camille a toujours été très doué, et il n'a jamais vraiment eu d'autre choix que d'exceller, en tout. Camille a un nom à particule, et toutes les obligations qui vont avec. Alors, il est doué. Doué en escrime--le seul sport qu'il accepte de pratiquer avec plaisir. (Le seul sport qui, à ses yeux, a un minimum de dignité et de grâce). Doué en musique, après des années passées à suivre des cours de piano et de violon. (Il a revendu son violon, parce que ça l'ennuie, parce qu'il ne voulait plus le voir. Parce qu'il l'a décidé et que ce sera ainsi. Mais le piano, c'est pour toujours). Il est même doué en danse. Il est doué en politesses (bien qu'il s'en préoccupe de moins en moins). Et est un élève plus que doué, toujours premier.

Ce n'est pas faute d'essayer de se rebeller contre ses parents, contre l'Éducation Nationale, même. Mais, il est doué. C'est comme ça. Il est fait pour être premier de la classe, naturellement, sans même beaucoup d'effort. Cela tient sûrement en grande partie à sa curiosité insatiable (en tout), ou à son environnement familial. (Après tout, ses parents sont intelligents et cultivés. Ils ont mis tellement de cœur à l'éducation de leur enfant unique. Il ne pouvait en être autrement. Il fallait bien qu'il puisse briller en société et en soirée).

Au fond, Camille, c'est surtout un gamin. Quoi qu'il dise, quoi qu'il fasse, c'est toujours un enfant. Un enfant perdu et blessé. Un enfant brisé, qui grandit doucement en un adulte dangereux. C'est un enfant de, qui se permet de feindre et de s'habiller d'un je m'en foutisme insolent. C'est un gamin qui aime blesser, piquer, briser. Tout autant qu'il aime découvrir, cajoler, aimer passionnément. C'est un gamin entêté, qui s'enfonce toujours un peu plus dans son raffinement d'un autre temps. C'est un gamin d'un siècle passé. C'est un gamin terrible, qui ne vous veut pas que du bien. Fragile, facilement dépendant, insolent, gourmand, dramatique, avare, capricieux, insatiable, curieux : un gamin.

Ou un salopard presque bipolaire, à vous de voir.


Que penses-tu de la mise en place de cet échange ? Qu'est-ce que cela pourrait t'apporter, ou non ? Cet échange est banal. Un Erasmus un peu plus luxueux, un peu moins stressant. Un échange quelconque qui doit bien servir les défavorisés et autres démunis.
Pour Camille, cela signifie seulement une échappatoire un peu plus facile. Un pied plus facilement posé en Angleterre. Mais, concrètement, cet échange va sûrement pas changer grand chose à sa vie. (Du moins, c'est ce qu'il dit maintenant, avant de passer à l'acte et de tester la chose).


Si tu pouvais choisir n'importe quel endroit sur Terre pour y habiter jusqu'à la fin de ta vie, lequel serait-il ? Pourquoi ?
Paris, sûrement. Par chance, parce qu'il y est né. Parce qu'à Paris, il y a Papa, Maman, Grand-Maman, et toutes leurs richesses. Paris, parce que Camille en est intensément amoureux. Paris, parce qu'il y a vécu toute sa vie. Paris, parce qu'il est Parisien. Paris, parce qu'il voudrait vivre dans le Paris du 19e. Dans le Paris de Baudelaire. Dans le Paris des rêveurs.

Mais Paris, c'est aussi trop de devoirs. Trop de rigueur. Paris, c'est trop étouffant, parfois. Paris, c'est être à la hauteur des attentes de la famille, de la ville, de soi-même. Paris, c'est facile. Paris, c'est épuisant. Paris, parfois, il voudrait s'en échapper et fuir sa vie, son identité.

Alors, ça sera Rome. Parce que Camille est obsédé par la culture antique, par la culture classique, par l'art. Et l'Italie est ce qui se fait de mieux, après sa douce France. Entre les opéras italiens, la cuisine italienne, et la divine mode italienne, il ne saurait choisir. Heureusement qu'il peut bien plus facilement choisir leurs ruines. Leurs ruines qui font son obsession. Leurs ruines et les fantômes de leurs empereurs (et autres héros).

Mais peut-être New York. Parce que Rome, l'Italie, et l'Art, c'est parfois trop rigoureux, trop étouffant (et trop lui). Alors que New York, c'est facile. C'est moins intellectuel, c'est plus sale. New York, c'est vulgaire. New York, c'est la folie sale, insolante. C'est loin de la rigueur et de l'intellectualisme, du raffinement habituel à sa vie. New York, c'est la folie des grandeurs en version 2.0. New York, c'est les possibilités d'un nouveau (un nouveau quelconque, un nouveau qui ne montera jamais aux hauteurs des romains, mais, soit). New York, c'est une bouffée d'air frais.

Mais sûrement Rome, d'abord, et pour toujours.


Si j'étais un film ? Jules et Jim, sans hésitation.
Si j'étais une célébrité ? Kate Moss.
Si j'étais une émission de télévision ? Aucune.
Si j'étais une musique ? un opéra italien.
Si j'étais un livre ? Les Fleurs du Mal.
Si j'étais un aliment ? Un café.
Si j'étais une pierre précieuse ? Une émeraude.
Si j'étais un moyen de transport ? L'avion.
Si j'étais un pays ? La France (ou l'Italie).
Si j'étais une ville ? Paris (ou Rome).
Si j'étais un art ? Tous. (Mais d'abord la littérature, et la mode, et l'opéra).
Si j'étais un sport ? L'escrime.
Si j'étais une couleur ? Le vert.
Si j'étais un métier ? Aucun.
Si j'étais un vêtement ? Un pantalon de costume.
Si j'étais une marque de vêtement ? Dior.
Si j'étais un des sept péchés capitaux ? Tous. (Mais d'abord la luxure).
Si j'étais une application de smartphone ? Instagram, sûrement.
Si j'étais un dessin animé ? Pocahontas.
Si j'étais un des cinq sens ? La vue.
Si j'étais un super pouvoir ? L'invisibilité.
Si j'étais un mot ? Écœurant.
Si j'étais un personnage d'Harry Potter ? Sirius.
Si j'étais un personnage Disney ? Pocahontas. (ou Mulan).
Si j'étais un smiley du forum ?  
chinese portrait


pseudo  spf ◊ prénom  mimi ◊ âge  écrire ici ◊ pays  parce qu'on est curieux ◊ comment as-tu découvert le forum ?  bazzart, as usual ◊ avis/suggestions je suis sous le charme, sincèrement. ça me rappelle les bons souvenirs des anciens forums, mais avec tout le charme des nouveaux. et ce design! c'est tellement parfait (et faut savoir qu'il y a difficilement plus difficile que moi haha). (par contre, vieillesse oblige, j'ai du mal avec les codes de la fiche, donc je vais prendre du temps).◊ type de personnage inventé ◊ crois-tu aux extraterrestres ? réponse ici ◊ dernier mot dernier mot jean-pierre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 18
Date d'arrivée : 11/03/2017
© : bright eyes (l)
Âge : 20
Habitation : rive droite
Études : littératures
Sam 11 Mar - 19:52
PRENOM(S) NOM DU PERSONNAGE

story of my life


PARTIE FACULTATIVE. RACONTEZ ICI L'HISTOIRE DE VOTRE PERSONNAGE SOUS FORME DE RECIT OU DE POINTS. Vous avez champ libre, et aucune limite de ligne. A vous de voir quelle partie de la vie de votre personnage vous préférez raconter. A vos claviers, Maestro !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 354
Date d'arrivée : 30/04/2016
Âge : 38
Habitation : Dans tes fesses.
Études : Etudiant en glandage.
Sam 11 Mar - 19:52
Le membre 'Camille de Madaure' a effectué l'action suivante : PLAY AND DICE


'Groupes français' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 82
Date d'arrivée : 05/03/2017
© : kawaiinekoj, astra.
Âge : 23
Habitation : chez sa mère à paris, dans un appart dans le centre avec sa soeur à cambridge.
Études : de commerce.
Sam 11 Mar - 19:54
Camille, pour un homme, c'est tellement beau. (j'appelle tous mes mecs Camille d'habitude #pan)

bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche.




put on your doll faces.
liar ☽ everybody has a secret world inside of them. all of the people of the world, i mean everybody. no matter how dull and boring they are on the outside, inside them they’ve all got unimaginable, magnificent, wonderful, stupid, amazing worlds. not just one world. hundreds of them. thousands maybe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 39
Date d'arrivée : 05/03/2017
© : morphine
Âge : 21
Habitation : un appartement dans le 11e.
Études : musicologie (troisième année)
Sam 11 Mar - 19:58
j'aime tellement camille pour un homme
et puis adrien quel choix
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 18
Date d'arrivée : 11/03/2017
© : bright eyes (l)
Âge : 20
Habitation : rive droite
Études : littératures
Sam 11 Mar - 20:02
je vous comprends, je suis toujours en extase, irl, devant tous les camille masculins que je rencontre (hashtag, je suis facile, hashtag, un joli prénom, ça me suffit Arrow).


merci beaucoup vous êtes bien beaux et accueillants

(si vous avez besoin de liens, d'ailleurs, n'hésitez pas, gens )


Mad, bad& dangerous to know.
l'enfant terrible ☽ Whatever he does, he must do in a more decided and daring manner than any one else; he lounges with extravagance, and yawns so as to alarm the reader!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 62
Date d'arrivée : 11/03/2017
© : flightless bird
Âge : 21
Études : géographie
Dim 12 Mar - 0:24
salut je suis un mec irl je m'appelle camille aime moi stp
arrête de regarder le blind test et fait ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 18
Date d'arrivée : 11/03/2017
© : bright eyes (l)
Âge : 20
Habitation : rive droite
Études : littératures
Dim 12 Mar - 13:40
tu m'épouses de suite ou on négocie ?
mais j'avance ma fiche, tyran !
(et toi, arrêtes de te perdre sur les mauvaises vidéos youtube et trouves nous un lien !)


Mad, bad& dangerous to know.
l'enfant terrible ☽ Whatever he does, he must do in a more decided and daring manner than any one else; he lounges with extravagance, and yawns so as to alarm the reader!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 62
Date d'arrivée : 11/03/2017
© : flightless bird
Âge : 21
Études : géographie
Dim 12 Mar - 17:27
(j'en ai trouvé des nouvelles à te montrer )

c'est bien tu as fait une caté en plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 123
Date d'arrivée : 13/02/2017
© : bazzart
Âge : 24
Habitation : Cambridge.
Études : Chimie.
Dim 12 Mar - 18:02
j'ai vraiment aimé le début de ta fiche hâte d'en savoir plus. tu écris vraiment bien en tout cas. Bienvenue.



la vie est injuste. on pourrait nous l'apprendre à l'école, ça au moins. Pokémon partout, justice nulle part.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SORBBRIDGE  :: BACCAULAUREAT :: Baccalauréat vs. the A-Levels :: Passed-
Sauter vers: